Portrait n° 21 : Jean de La Fontaine, le poète moralisateur

Dossier : Il était une fois l’école…

1 avril 2013 à 16:13 par 

Ton école porte sûrement son nom ? Mais t’es-tu déjà demandé qui pouvait bien se cacher derrière ce nom ? Voici notre vingt-et-unième portrait, consacré à Jean de La Fontaine.

Portrait n° 21 : Jean de La Fontaine, le poète moralisateur

L’homme que tu vois sur cette photo, c’est Jean de la Fontaine. (sculpture de Gabriel Bernard Seurre 1795-1867, © Musée Jean de La Fontaine, Château-Thierry, cliché C. Sinnig-Haas)

Le portrait de Jean de La Fontaine

Je m'appelle 

Jean de La Fontaine. Tu as sûrement déjà rencontré mon nom durant tes cours. Si ce n'est pas le cas, tu vas très vite comprendre pourquoi je suis célèbre dans les écoles.

Je suis né 

En 1621, à Château-Thierry, dans la région Picardie. Mon père, Charles de La Fontaine, et ma mère, Françoise Pillou, appartiennent à la bourgeoisie.

Enfant, je suis très curieux et j'adore apprendre. Je dévore les romans d'auteurs latins et grecs, mais j'aime aussi la littérature espagnole et française. J'apprécie énormément la musique, les contes, les jeux de mots et les devinettes, bref tout ce qui se rapporte au domaine artistique.

Mon métier 

À 20 ans, je choisis d'être prêtre, mais cela ne me plaît pas, j'aime trop m'amuser et profiter de la vie. Je décide donc de suivre des études de droit à Paris. Là encore, je ne suis pas passionné. Je décide alors d'écrire. À cette époque, personne ne semble remarquer mon talent.

Mais la chance va bientôt tourner. En 1657, je rencontre Nicolas Fouquet, le surintendant des Finances du roi Louis XIV. C'est un homme qui a beaucoup de pouvoir. Il m'invite dans son château, à Vaux-le-Vicomte. C'est à ce moment que je commence à écrire : je deviens poète.

Je publie mon premier recueil de fables, Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine, en 1668. C'est un énorme succès. Aujourd'hui encore, de nombreux élèves apprennent mes fables à l'école.

Mon activité préférée 

Écrire. Pour composer mes fables, je m'inspire des poèmes écrits par le poète grec Ésope, au 6e siècle avant J.-C. Je rédige aussi de nombreux contes et des romans comme Les Amours de Psyché et de Cupidon.

Ce que j'ai fait

À mon époque, les gens n'apprécient pas les fables. Ils pensent que ce n'est pas de la littérature. Mais grâce à mes poèmes, l'opinion change.

Au lieu de mettre en scène des hommes, je fais parler des animaux comme le renard, la fourmi, le rat, le corbeau, l'agneau, le loup.

Mais je ne fais pas ça par hasard. À l'époque, on ne peut pas dire tout ce que l'on pense. Faire parler des animaux, c'est pour moi un moyen de critiquer le roi, la cour, et de dénoncer les injustices sociales. Je ne suis pas contre la monarchie, mais je demande plus de tolérance et de justice.

Toutes mes fables sont aussi moralisatrices, c'est-à-dire qu'elles se terminent par une leçon de morale. Je considère en effet que mes poèmes doivent permettre aux enfants d'apprendre des choses et de bien agir.

Je meurs le 13 avril 1695.

Mon œuvre 

J'ai composé 234 fables. Tu en as peut-être appris à l'école : La Cigale et la Fourmi, Le Rat de ville et le Rat des champs, Le Corbeau et le Renard.

Mes fables sont tellement connues que certains vers sont devenus des proverbes, comme « Rien ne sert de courir, il faut partir à point » ou « La raison du plus fort est toujours la meilleure ».

On retrouve mon nom 

232 écoles et collèges en France portent mon nom.

Le dico du jour :

Au 17e siècle, un surintendant est une personne qui dirige un secteur du royaume. Nicolas Fouquet dirigeait les finances du royaume.

La cour du roi est l'ensemble des personnes qui vivent près du roi, dans son palais.

La morale, c'est un ensemble de règles de bonne conduite.

Un proverbe, c'est une phrase courte qui exprime un conseil.

Le quiz du jour :

Sur Jean de La Fontaine

Votre score est de :
%%PERCENTAGE%%

Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Question 1
Comment Jean de La Fontaine fait-il pour critiquer le roi et la cour ?
A
Il fait parler des hommes.
B
Il fait parler des plantes.
C
Il fait parler des animaux.
Question 2
Quelle est la fonction de Nicolas Fouquet ?
A
Il est chambellan.
B
Il est chancelier.
C
Il est surintendant des Finances.
Question 3
Combien de fables Jean de La Fontaine a-t-il écrit ?
A
Deux cent trente-quatre.
B
Deux mille trente-quatre.
C
Trois cent vingt-quatre.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Tous les objets que vous n'avez pas complété seront marqués comme incorrect. Obtenir les résultats
Il y a 3 questions à compléter.
Liste
Retour
Les questions en gris sont complétées.
123Fin
Retour
Annie - le 04/10/16 à 11h47

Bonjour, Je suis enseignante en retraite. Je viens de lire l'article de Mme Martineau concernant Jean de La Fontaine. Sa mère s'appelait Françoise Pidoux de la Maduère et PAS "PILLOU" !!!

hey macarena - le 10/05/13 à 15h45

Au fait super l'article comme d'hab' 😉

hey macarena - le 10/05/13 à 15h44

svp ????? Où est le numéros de l'article ?????????????? 🙁 😥 ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

Les derniers commentaires

s,y,k dans Qui a inventé la pub ?

"Nous aimons bien comment le vidéo est fait et nous..."

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants