Pourquoi parle-t-on de Kobané ?

14 octobre 2014 à 11:17 par 

Kobané est le nom d’une ville en Syrie, située juste à côté de la frontière avec la Turquie. Depuis plusieurs semaines, l’armée du groupe terroriste de l’État islamique cherche à conquérir cette ville.

Pourquoi parle-t-on de Kobané ?Depuis la frontière turque, des Kurdes regardent la ville de Kobané. Kobané se situe de l’autre côté de la frontière, en Syrie. (© ARIS MESSINIS / AFP)

Tu as entendu parler de l'État islamique : ce groupe terroriste a amassé beaucoup d'argent et d'armes. A Kobané, en Syrie, ses soldats contrôlent déjà plusieurs quartiers. La ville est défendue par des soldats kurdes qui sont moins nombreux et moins bien armés. Une grande partie des habitants kurdes de Kobané ont fui de l'autre côté de la frontière, en Turquie.

Pourquoi ces deux armées se battent-elles ?

Pour l'armée kurde, Kobané est une ville kurde. Les Kurdes sont un peuple sans pays, mais ils espèrent avoir un jour leur propre territoire. La ville de Kobané est un symbole de leur lutte pour leur indépendance.
Pour le groupe terroriste de l'État islamique, la prise de Kobané est un moyen de montrer qu'il est toujours fort malgré la coalition de plusieurs pays qui s'est formée pour lutter contre lui. Notamment, les avions américains bombardent l'armée de l'État islamique en Irak et en Syrie.

Est-ce que les autres pays défendent aussi la ville de Kobané?

Les autres pays aident les soldats kurdes en leur fournissant des armes. Ils envoient aussi de la nourriture et des médicaments pour les habitants qui ont fui Kobané. Mais aucun pays n'a envoyé de soldats à Kobané.
La Turquie est le pays voisin de la ville de Kobané. Il a accueilli les réfugiés mais il ne veut pas aider les soldats kurdes à se battre contre l'armée de l'État islamique. En effet, de nombreux kurdes vivent en Turquie mais le gouvernement turc n'a jamais voulu qu'ils deviennent un peuple indépendant.
D'autres pays comme les États-Unis ou la France ne veulent pas envoyer leurs soldats en Syrie. Ce pays est déjà en guerre depuis plus de trois ans : des groupes d'opposants se battent contre la dictature du président Bachar el-Assad, et ces groupes se battent aussi entre eux. L'arrivée de soldats d'autres pays pourrait rendre la situation encore plus compliquée et violente.

Les derniers commentaires

lisatoune dans Miss Peregrine au ciné : un conte noir et fascinant sur la différence

"Je suis allée voir le film au ciné et, même si sa..."

Noëlline dans L'abandon n'est pas la solution !

"Je n'abandonnerai jamais mon chien! Quand nous..."

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants