Portrait n°12 : Nicole Abar, le sport et l'égalité

Dossier : Ces femmes qui ont osé !

31 mars 2013 à 15:51 par 

Pour ce portrait, 1jour1actu a interviewé Nicole Abar, une ancienne footballeuse professionnelle qui se bat au quotidien pour l’égalité. Elle est à l’origine du projet ABCD de l’égalité qui doit se mettre en place dans toutes les écoles en 2014.

Portrait n°12 : Nicole Abar, le sport et l'égalité

Nicole Abar, ancienne footballeuse professionnelle, se bat pour l’égalité filles-garçons. (© Milan Presse/Arielle KREBS)

Je m'appelle

« Nicole Abar. »

Je suis née

« Le 5 juillet 1959 à Toulouse. Mon père est algérien et ma mère d'origine italienne. Quand j'étais petite, j'étais très sage. À l'école, j'étais très brillante, mais je n'avais pas de copains et copines. À cause de mes origines, j'ai été victime de racisme. Du coup, je faisais tout pour me faire oublier. »

Ma rencontre avec le football

« Je suis devenue footballeuse complètement par hasard. Un jour, j'étais sur le bord d'un terrain. Il manquait un joueur dans l'équipe. L'entraîneur m'a demandé de jouer pour rendre service. Il a dû me prendre pour un garçon ! Je n'avais jamais joué au foot. Mais une fois sur le terrain, j'ai été extrêmement douée. Je courais vite et je marquais tous les buts. Ce fut une bonne surprise ! »

Ma passion

« S'il y a une chose, aujourd'hui, que je voudrais recommencer, c'est le foot ! C'est ma passion. C'est un sport extraordinaire. Quand j'ai commencé à jouer au foot, j'étais dans ma phase préadolescence. Tout le monde voulait jouer avec moi. On me voyait. Le terrain de foot, c'était mon lieu de vie. »

Ma sélection en équipe de France

« En 1977, j'ai été sélectionnée en équipe de France féminine de foot. J'ai 17 ans. J'ai ressenti une grande fierté. Je portais le maillot tricolore, on chantait La Marseillaise. Au total, j'ai gagné huit titres de championne de France de football entre 1977 et 1987. »

Mon métier

« Quand on est une fille et qu'on joue comme professionnelle au foot, on ne gagne pas d'argent. Il faut travailler à côté pour gagner sa vie. J'ai passé mon bac, mais ensuite, j'ai dû arrêter les études pour gagner de l'argent et continuer mon sport. J'ai d'abord été caissière, avant de devenir fonctionnaire de la Poste et des Télécoms. Je m'entraînais le soir et le week-end. »

Mon combat pour l'égalité fille-garçon

« Tout a commencé avec l'affaire de Plessis-Robinson. À l'époque, j'étais entraîneuse de l'équipe féminine dans ce club. Le club a refusé que l'équipe féminine accède à un niveau de compétition national. À la place, il préférait aider l'équipe masculine à accéder au championnat régional. J'ai décidé de ne pas me laisser faire. Au final, le club a été condamné pour discrimination.

Depuis, je me bats au quotidien pour faire disparaître les stéréotypes éducationnels, c'est-à-dire les différences filles-garçons, comme par exemple, les filles font la cuisine, le foot est réservé aux garçons.

J'ai choisi le sport pour parler de l'égalité car c'est ce que je connais le mieux. Les femmes ont oublié de se battre là-dessus. Aujourd'hui, à cause des stéréotypes, on construit des handicaps. Les filles pensent qu'elles sont nulles en sport. Les garçons ont souvent honte de jouer avec les filles. On est en train de broyer le potentiel des enfants. On ne leur permet pas d'être eux-mêmes. Je suis sûre que si on lutte contre ces stéréotypes, la société sera plus égalitaire, plus tolérante. »

Le projet ABCD de l'égalité

« J'ai eu la chance de rencontrer la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Je lui ai parlé de l'importance d'aborder la question de l'égalité à l'école. C'est comme ça que le projet ABCD de l'égalité est né. Bientôt, toutes les matières enseignées à l'école seront abordées avec le thème de l'égalité, même le sport. Vous verrez, dans 20 ans, la société aura changé et sera plus égalitaire ! »

Un mot pour nos lecteurs

« En toutes circonstances, soyez vous-mêmes, exprimez votre talent et votre potentiel. Vous devez vous battre pour ce dont vous avez envie ! »

Le dico du jour :

Discrimination : fait de faire une différence entre les gens.

Le quiz du jour :

Sur Nicole Abar

Votre score est de :
%%PERCENTAGE%%

Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Question 1
Combien de fois Nicole Abar a-t-elle été championne de France ?
A
10 fois.
B
6 fois.
C
8 fois.
Question 2
Quelle "arme" Nicole Abar a-t-elle choisi pour parler de l'égalité ?
A
La morale laïque.
B
L'éducation civique.
C
Le sport.
Question 3
Comment s'appelle le projet sur l'égalité qu'elle a mené ?
A
L'ABCD de l'égalité.
B
L'alphabet de l'égalité.
C
L'abécédaire de l'égalité.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Tous les objets que vous n'avez pas complété seront marqués comme incorrect. Obtenir les résultats
Il y a 3 questions à compléter.
Liste
Retour
Les questions en gris sont complétées.
123Fin
Retour

Retrouve les portraits de :

Olympe de Gouges, une écrivaine.

Louise Michel, institutrice.

Louise de Bettignies, une espionne.

Lucie Aubrac, une professeure et résistante.

Julie-Victoire Daubié, la première bachelière.

Claudie Haigneré, une spationaute.

Malala Yousafzai, une écolière.

George Sand, une écrivaine.

Alexandra David-Néel, une exploratrice.

Simone Veil, une femme politique.

Marie Curie, une scientifique.

Rosa Parks, une militante contre le racisme.

jo - le 26/05/13 à 13h49

Merci pour ces portraits riches en découverte

chacha - le 24/05/13 à 13h02

Génial 🙂

Les derniers commentaires

lisatoune dans Miss Peregrine au ciné : un conte noir et fascinant sur la différence

"Je suis allée voir le film au ciné et, même si sa..."

Noëlline dans L'abandon n'est pas la solution !

"Je n'abandonnerai jamais mon chien! Quand nous..."

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants