Portrait n°1 : Olympe de Gouges, une féministe

Dossier : Ces femmes qui ont osé !

16 mars 2013 à 15:47 par 

Égalité homme-femme, droit de vote des femmes, droit à l’éducation. Depuis plusieurs siècles, des femmes se battent pour l’égalité des droits. Souvent, elles sont peu connues. 1jour1actu te propose une série de portraits de femmes qui ont marqué l’histoire. Ce portrait est consacré à Olympe de Gouges, une des premières féministes françaises.

Portrait n°1 : Olympe de Gouges, une féministe

Olympes de Gouges, une des premières féministes françaises. (© photo DR / montage Arielle KREBS)

Je m'appelle

Marie Gouze. Je vais changer de nom et devenir plus tard Olympe de Gouges.

Je suis née

À Montauban, dans le sud de la France, le 7 mai 1748. À l'époque, le roi Louis XV règne en France. On ne sait pas grand-chose de mon enfance, ni de mes parents. Je suis issue d'une famille qui a de l'argent et je reçois une bonne éducation. Tout au long de ma vie, j'aime lire et écrire.

Mon métier

À 17 ans, je me marie avec Louis Aubry, un bourgeois. Cette vie ne me convient pas. Je m'ennuie. Mon mari meurt en 1766. Lorsque j'ai 20 ans, je quitte Montauban pour m'installer à Paris. C'est à ce moment-là que je décide de changer de nom et de devenir Olympe de Gouges.

C'est avec ce patronyme que je vais signer tous mes écrits. Eh oui ! Je deviens écrivain. Je rédige toutes sortes d'œuvres : pièces de théâtre, pamphlets, etc. On dit que je suis une femme de lettres.

Mon combat contre l'esclavage

Tout au long de ma vie, je lutte pour plus d'égalité et de justice entre les hommes. Je suis très indépendante et je n'ai pas peur de dire ce que je pense. Mon premier combat est mon engagement contre l'esclavage. Au 18e siècle, de nombreuses familles nobles gagnent de l'argent grâce à l'exploitation des esclaves. Ces derniers vivent dans d'horribles conditions et n'ont aucun droit, aucune liberté.

En 1785, je publie une pièce de théâtre : Zamore et Mirza, ou l'Heureux Naufrage. Je lui donne ce titre pour échapper à la censure, car à l'époque, il est interdit de dire ce qu'on pense. Dans cette œuvre, je critique les conditions de vie des esclaves et la politique esclavagiste menée par le roi.

À cause de cette pièce, beaucoup de personnes sont mécontentes et je dois faire face à de nombreuses menaces. J'ai même failli être arrêtée.

Mon combat pour les droits des femmes

Mon engagement ne s'arrête pas là. En 1789, la Révolution éclate et la monarchie est renversée. Je suis de près tous les événements politiques. À l'époque, il est très mal vu qu'une femme fasse de la politique. Je propose mes services pour défendre le roi lors de son procès, mais évidemment, les hommes refusent.

D'ailleurs, à la fin du 18e siècle, la femme est très mal vue. Elle ne peut pas voter, ne peut pas décider sans l'avis de son mari. Dans les textes rédigés à l'époque, les hommes politiques oublient complètement les droits de la femme et l'égalité homme-femme.

En 1791, je décide donc d'écrire un texte sur le même modèle que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pour défendre leurs droits : la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Je demande l'égalité politique et sociale entre les hommes et les femmes. Mais ce texte est trop précurseur. Il faut croire que, à l'époque, les gens n'étaient pas prêts à autant de changements !

À cause de mes idées et de mon engagement, je finis par être arrêtée. Je meurs guillotinée en 1793.

Ils m'ont rendu hommage

Aujourd'hui encore, je reste peu connue. Mais c'est en train de changer. Une bande dessinée, Olympe de Gouges, publiée l'année dernière, raconte mon histoire ! Et très récemment, une femme politique française, Anne Hidalgo, a proposé de me transférer au Panthéon, là où reposent de nombreux hommes français célèbres.

Le dico du jour :

Pamphlet : texte court qui attaque une personne connue ou une institution.

Guillotiné : qui est mort par le supplice de la guillotine, objet qui servait à trancher la tête des condamnés à mort.

Le quiz du jour :

Sur Olympe de Gouges

Votre score est de :
%%PERCENTAGE%%

Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Question 1
Par quel moyen Olympe de Gouges dénonce-t-elle l'esclavage ?
A
Elle écrit une pièce de théâtre.
B
Elle écrit une lettre au roi.
C
Elle écrit un poème.
Question 2
De quel texte s'inspire Olympe de Gouges pour rédiger la Déclaration des droits de la femme ?
A
La Convention des droits de l'enfant.
B
La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
C
La Déclaration universelle des droits de l'homme.
Question 3
En quelle année éclate la Révolution française ?
A
En 1791.
B
En 1785.
C
En 1789.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Tous les objets que vous n'avez pas complété seront marqués comme incorrect. Obtenir les résultats
Il y a 3 questions à compléter.
Liste
Retour
Les questions en gris sont complétées.
123Fin
Retour

Retrouve les portraits de :

Louise Michel, institutrice.

Louise de Bettignies, une espionne

Lucie Aubrac, une professeure et résistante.

Julie-Victoire Daubié, la première bachelière.

Claudie Haigneré, une spationaute.

Malala Yousafzai, une écolière.

George Sand, une écrivaine.

Alexandra David-Néel, une exploratrice.

Simone Veil, une femme politique.

Marie Curie, une scientifique.

Nicole Abar, une sportive.

Rosa Parks, une militante contre le racisme.

college - le 15/04/14 à 15h30

mama 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 🙄 😳

Lucie soleil - le 21/08/13 à 10h46

je suis d'accord sana pas été gentilde la tué 😡 😐

sidhi - le 05/06/13 à 02h09

il y en a a lot

zouzouphet - le 24/05/13 à 11h48

Honteux d'avoir exécuté cette femme !!

chacha - le 23/05/13 à 23h36

C'est très courageux

WEI YanNian - le 22/05/13 à 11h49

Marie-Olympe de Gouges fut exécutée, enceinte, après un procès de dix minutes sans avocat, sur décision de Robespierre et de ses complices du parti jacobin, antiféministes notoires. Cf la déclaration de Chaumette, le lendemain de cette exécution, menaçant une délégation de femmes d'un sort identique si elles ne retournaient pas faire la lessive et la cuisine. Tous les détails se trouvent dans la biographie par Olivier Blanc parue en 2003.

Les derniers commentaires

Anna dans Comment devient-on enseignant ?

"J'adore ma maîtresse Elle est super gentille avec..."

Anna dans Comment devient-on enseignant ?

"Je veux etre proffesseur quand je serais grande"

ETHEL dans C'est qui le nouveau président des États-Unis ?

"j'ai vécu au état unis et je suis très très..."

ethel dans Pourquoi la ville de New York est-elle aussi connue ?

"super je comprends beaucoup mieux je connais un jour..."

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants