Portrait n° 9 : Victor Hugo, l’écrivain romantique

Ton école porte sûrement un nom ? Mais t’es-tu déjà demandé qui pouvait bien se cacher derrière ce nom ?  1jour1actu te propose une série de portraits. Le neuvième portrait est consacré à Victor Hugo, un des plus grands écrivains de la langue française.

Portrait n° 9 : Victor Hugo, l’écrivain romantique

Victor Hugo est considéré comme l’un des plus grands écrivains français. (© Arielle KREBS/© Maison Vacquerie-Musée Victor Hugo, Villequier, Dept.76.)

Le portrait de Victor Hugo

Je m'appelle

Victor Hugo. Mon père, Joseph Léopold Sigisbert Hugo, est général de l’armée de Napoléon 1er. Ma mère s’appelle Sophie Trébuchet.

Je suis né

Le 26 février 1802 à Besançon. Je passe mon enfance à Paris. Dès mon plus jeune âge, j’aime écrire. Mes cahiers de jeunesse sont remplis de notes et d’écrits. J’apprends seul à écrire des vers et des poèmes. J’ai une telle passion pour les mots que je décide de me lancer dans une carrière littéraire.

Mon métier

Je deviens poète, romancier, dramaturge, et même dessinateur. Mes carnets de notes sont remplis d’esquisses, de caricatures, de dessins. Je réalise même des tableaux. Je consacre ma vie à l’écriture sous toutes ses formes.

Mais je ne veux pas écrire comme les auteurs du 18e siècle, qui sont trop classiques, trop rigides. Je deviens alors le chef de file du romantisme, un mouvement culturel et artistique où l’auteur s’exprime à la première personne (utilisation du « je » ou du « moi ») et laisse libre cours aux sentiments, au mystère et au rêve.

Mon activité préférée

A ton avis ? Ecrire ! Les mots ont un vrai pouvoir. Ils permettent de transmettre les sentiments, la pensée, de faire voyager. Quand ma fille Léopoldine meurt, en 1843, l’écriture m’aide à me consoler. C’est après sa mort que je rédige le poème « Demain, dès l’aube ». J’écris également plusieurs romans, dont les plus célèbres sont « Notre-Dame de Paris » et « Les Misérables ».

Ce que j’ai fait

Je ne te l’ai pas encore avoué mais j’ai une autre passion, la politique. Toute ma vie, je prends position en faveur ou contre le régime en place.

La vie politique est très mouvementée au 19e siècle. C’est à partir de 1848 que je m’engage réellement. Je suis élu député à l’Assemblée constituante, sous la IIe République, mais cela ne dure pas. En 1851, Louis Napoléon Bonaparte prend le pouvoir après avoir fait un coup d’Etat et devient empereur (Napoléon III).

Je refuse d’obéir à cet homme qui a volé le pouvoir au peuple. Je lui donne le surnom de « Napoléon le Petit ». Mais à l’époque, il est interdit de critiquer le pouvoir en place. Je dois donc m’exiler, d’abord en Belgique, puis à Guernesey (île anglo-normande).Je reste en exil pendant 19 ans, jusqu’à la chute de Napoléon III en 1870.

Tout au long de ma vie, je me bats pour la liberté et contre toute forme de censure. Je lutte aussi pour abolir la peine de mort, pratique que je considère inhumaine. Mon roman « Le Dernier Jour d’un condamné » est ma tribune pour défendre ces idées.

Je m’engage aussi en faveur d’un enseignement pour tous, et contre la misère. Je pense sincèrement que l’éducation et la connaissance permettront aux gens de sortir de la misère.

Je meurs le 22 mai 1885, à Paris.

Ils ont adapté mes œuvres

De nombreux réalisateurs et metteurs en scène ont adapté mes œuvres au cinéma ou au théâtre. Aujourd’hui encore, des pièces de théâtre racontant ma vie sont écrites, comme « Victor Hugo, mon amour », qui raconte ma relation amoureuse avec la comédienne Juliette Drouet. Mon roman « Notre-Dame de Paris » a aussi inspiré un dessin animé de Walt Disney que tu connais peut-être : « Le Bossu de Notre-Dame ».

On retrouve mon nom

Sur 321 écoles et collèges en France. 

Le dico du jour :

Un dramaturge est un auteur d’ouvrages destinés au théâtre.

Une esquisse est un dessin grossier qui sert de guide à l’artiste quand celui-ci commence le dessin final.

Une personne qui organise un coup d’Etat est une personne qui s’empare du pouvoir de manière illégale, souvent par la force.

La censure, c’est tout ce qui empêche de diffuser un journal, un roman, une pièce de théâtre.

Le quiz du jour :

Victor Hugo

Votre score est de :
%%PERCENTAGE%%

Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Question 1
En quelle année Victor Hugo est-il élu député ?
A
En 1851.
B
En 1849.
C
En 1848.
Question 2
Quel surnom Victor Hugo donne-t-il à Louis Napoléon Bonaparte ?
A
Napoléon le Petit.
B
Napoléon le Nain.
C
Napoléon le Grand.
Question 3
En exil, où vit Victor Hugo ?
A
À Guernesey.
B
En Angleterre.
C
En Suisse.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Tous les objets que vous n'avez pas complété seront marqués comme incorrect. Obtenir les résultats
Il y a 3 questions à compléter.
Liste
Retour
Les questions en gris sont complétées.
123Fin
Retour

Dans le cadre de cette série, retrouve les portraits de :

> Jules Ferry

> Louise Michel

> Jean Jaurès

> Lucie Aubrac

> Julie-Victoire Daubié

> Claude Debussy

> Georges Brassens

> George Sand

> Simone Veil

> Marie Curie

> Le Corbusier

> Emile Zola

> Louis Pasteur

> Henri Matisse

> Voltaire

> Albert Camus

> Jacques Prévert

> Henri IV

anae - le 12/11/16 à 11h43

j habite la maison de la tante de sophie trebuchet ,la maman de victor hugo

Les derniers commentaires

s,y,k dans Qui a inventé la pub ?

"Nous aimons bien comment le vidéo est fait et nous..."

Articles les plus commentés des 30 derniers jours

Je m'abonne ! Feuilleter Découvrir Offre enseignants