Immenses, c’est peu dire. Monumentaux serait plus approprié. En effet, l’expo Promenade, c’est cinq gigantesques plaques d’acier hautes de 17 mètres, larges de 4 et épaisses de 13 centimètres, alignées au milieu du Grand Palais. Elles pèsent chacune 75 tonnes, soit le poids de deux gros camions ! Cinq grandes plaques et rien de plus, c’est se moquer un peu des gens critiquent certains. Cependant, Richard Serra, l’auteur de cette œuvre un peu folle, ne se laisse pas impressionner. Pour lui, Promenade est une invitation à la découverte de l’art contemporain. D’un côté, il y a l’immense (les plaques), de l’autre, le vide (tout autour). Et, au milieu, on peut se promener et contempler. Tourner, virer, rêver, se sentir tout petit et, pourquoi pas, tout grand. C’est un peu ça l’art contemporain, laisser courir son imagination devant une œuvre qui, au départ, n’a pas de sens particulier.
Des spectacles de musique et de danse seront organisés au pied des plaques pour un peu mieux rêver…
Plus d’infos sur : www.monumenta.com

 

Céline Bousquet