L’exploit, la compétition, le geste parfait, le corps en mouvement : voilà en général ce que nous donnent à voir les photos  des sportifs. Mais l’exposition Les sentiers de l’Olympe présentée actuellement à l’hôtel de ville de Levallois-Perret montre des photos très différentes de ce que l’on voit d’habitude. Raymond Depardon, un grand photographe reporteur, a réuni le travail de 12 jeunes photographes qui ne sont pas des photographes spécialisés dans le sport…  Ces photographes se sont intéressés non pas à l’exploit sportif qui mène sur le spodiums des Jeux-Olympiques, mais au travail de « l’ombre » : l’entraînement des athlètes, leur quotidien, ponctué de souffrances et de plaisir, ces années de  dur labeur, de « combat  contre soi-même, lorsqu’on repousse sans cesse les limites pour explorer son potentiel. » comme l’explique le judoka David Douillet. Et c’est ce visage–là du sport que dévoile l’exposition Les sentiers de l’Olympe .

Jusqu’au 30 août. Hôtel de ville de Levallois-Perret (Hauts-de- Seine)