Tous les deux ans, les fabricants d’avions et ceux qui les commercialisent ont rendez-vous au Bourget. L’objectif est de présenter les derniers modèles aux milliers de visiteurs qui se pressent, mais aussi de remplir les cahiers de commandes. Cette année, les avionneurs ont le sourire. Depuis deux ans, le trafic aérien atteint des sommets. Jamais on a autant acheté et vendu d’avions : les deux plus grands constructeurs, Airbus (l’Européen) et Boeing (l’Américain), ont accumulé près de 4000 commandes d’appareils. D’ici à 2025, le nombre d’avions volant dans le ciel devrait doubler pour atteindre 33500 appareils.
Ainsi, malgré les difficultés qu’il rencontre depuis deux ans, Airbus est bien loin d’être menacé. Et les premiers chiffres annoncés hier conforte l’optimisme : déjà plusieurs dizaines d’avions ont été commandés assurant à l’avionneur européen plusieurs milliards d’euros.