1jour1actu.com

Fabriquer des jeux vidéo, c'est tout un art !

(© iStock)

 

Les tout premiers jeux vidéo ont été inventés il y a plus de 40 ans. Depuis, des millions de jeux ont été créés et vendus partout à travers le monde.

 

La plupart des grosses entreprises de jeux vidéo, comme Ubisoft ou Nintendo, sont aujourd'hui très riches. Elles peuvent ainsi investir dans des technologies performantes, pour créer de nouveaux jeux de plus en plus réalistes. Et de nouvelles consoles, comme la Nintendo Switch, sortie l'an dernier.

Sortie au mois de mars, la console Nintendo Switch plaît beaucoup aux joueurs du monde entier : plus de 2 millions d'exemplaires ont déjà été vendus. © Nintendo

Plus de 1 Français sur 2 jouent aux jeux vidéo

Mais même si les jeux vidéo se vendent bien, ces entreprises doivent, à chaque nouveauté, se surpasser pour satisfaire des joueurs toujours plus nombreux.

En France, par exemple, plus de 1 personne sur 2 joue régulièrement aux jeux vidéo. Que ce soit sur console, sur ordinateur ou même sur tablette, il en existe maintenant pour tous les âges et pour tous les goûts : aventure, stratégie, réflexion…

Créer un jeu demande des années de travail

Mais, lorsqu'on joue, on ne se rend pas forcément compte du travail qu'il y a derrière. Créer un jeu vidéo, comme le dernier Zelda par exemple, c'est très compliqué. Cela demande des mois, parfois même des années, de travail. Et mobilise plus d'une centaine de personnes, comme des dessinateurs, des scénaristes, des graphistes ou même des acteurs qui prêtent leur voix aux personnages…

Nintendo fait toujours tester à des joueurs ses nouvelles consoles avant de les vendre. © Josep LAGOMention AFP

Car réaliser un jeu vidéo, c'est un peu comme tourner un film ou faire un dessin animé : il faut commencer par écrire un scénario (l'histoire du jeu), inventer les personnages, les dessiner… Il faut ensuite créer l'univers du jeu, le mettre en 3D et le rendre jouable.

Et dès qu'un jeu a été fabriqué, on ne peut pas l'acheter immédiatement. Les créateurs le font d'abord essayer à plusieurs joueurs, pour savoir s'il plaît, s'il n'est pas trop compliqué ou s'il ne contient pas de bugs. Dans le langage du jeu vidéo, on appelle cela un « playtest » (un « test de jeu » en français).

Puis, avant la sortie du jeu, un système d'évaluation indépendant se charge de choisir la catégorie à laquelle il correspond (tout public, déconseillé aux moins de 12 ou 16 ans…) pour éviter que les plus jeunes jouent à des jeux trop violents et pas toujours adaptés à leurs âges.

Ces logos sont affichés sur chaque jeu vidéo, ils correspondent à l'âge à partir duquel on peut y jouer. Vert : à partir de 3 ou 7 ans. Orange : le jeu est déconseillé aux moins de 12 ou 16 ans. Rouge : le jeu est interdit aux moins de 18 ans. © PEGI Info

Les questions des p'tits journalistes de franceinfo junior

Pour mieux comprendre comment sont créés les jeux vidéo, écoute les réponses de Julien Chièze. Ce journaliste spécialisé a répondu aux questions de 6 p'tits journalistes de franceinfo junior, parmi lesquels Kamil, Elora et Sacha.