C’est à se demander si les lecteurs ne sont pas victimes d’un sortilège ! À peine « Harry Potter et les reliques de la mort » était-il installé dans les rayons des librairies que déjà des millions de fans se l’arrachaient.
En Angleterre ce sont 7000 personnes qui attendaient, certains depuis plusieurs jours, devant les portes de l’une des librairies de la capitale pour être certains de ne pas repartir les mains vides. Et les chiffres annoncés sont historiques : le livre a été vendu en moyenne à 5000 exemplaires par minute depuis son lancement, samedi à minuit.
Une très bonne nouvelle pour J.K. Rowling, richissime auteur de la saga lancée il y a dix ans, dont les six premiers volumes ont été vendus à 325 millions d’exemplaires ! De quoi faire monter la pression avant la sortie de la version française, prévue le 26 octobre, à minuit.