« Chère Wifey (..) je suis sur ce merveilleux navire avec Paul (..) Au revoir, à Whitweek, si Dieu le veut » Voici ce qu’écrivait en 1912 cet homme à son épouse. Il ignorait que peu après, le « merveilleux navire » allait heurter un iceberg et couler à pic. En 1912, le Titanic était le plus luxueux et le plus grand paquebot de son époque. Hélas, il n’eut même pas le temps de terminer sa première traversée. Le 15 avril, après avoir heurté un iceberg, il sombra dans les flots. Plus de 1500 personnes périrent. Ce fut l’une des plus grandes catastrophes maritimes de l’époque. En 1985, l’épave fut retrouvée, au large de Terre-Neuve (Canada). Depuis, chaque souvenir du célèbre paquebot attire les foules. Les lettres de passagers à bord sont très rares. Mises en vente par des collectionneurs, elles devraient trouver acheteur pour 7 500 à 15 000 euros.

Séverine Clochard