Souviens-toi, l’année dernière des caricatures avaient fait parler d’elles. Il s’agissait de dessins représentants le prophète de la religion islamique.
Ces dessins avaient soulevé la colère de certains musulmans. À tel point que 3 associations de musulmans ont porté plainte contre Charlie Hebdo qui a publié ces dessins. Elles reprochent au journal d’avoir fait le rapprochement entre l’islam et le terrorisme. Le directeur du Journal, répond que les dessins ne se moquaient pas de la religion mais de l’utilisation que certains musulmans font de la religion pour justifier des actes terroristes.
Le journal n’a jamais regretté d’avoir publié ces caricatures. Les journalistes de Charlie hebdo, et bien d’autres, estiment qu’en France, la liberté d’expression doit être respectée et que chacun doit pouvoir critiquer la religion, comme le reste.

Satirique : qui critique avec humour, se moque.