Publiée en 1930, Tintin au Congo est la 2e aventure de Tintin imaginée par Hergé. Aujourd’hui, cette BD est régulièrement critiquée parce que les Africains y sont présentés comme de grands enfants un peu bêtes ayant besoin d’être éduqués par les Européens. Une association britannique de lutte contre le racisme vient de protester et d’obtenir que cette BD ne soit plus dans les rayons enfants d’une chaîne de librairie.
Hergé s’est toujours défendu en disant qu’il s’était contenté de refléter les préjugés des années 1930. À cette époque, l’Afrique était dominée par des États européens comme la France et la Belgique. Les colons européens installés en Afrique étaient souvent méprisants, voire racistes, envers les Africains. Car ils se jugeaient plus avancés ou plus intelligents.
15 ans après la sortie de Tintin au Congo, Hergé a, en partie réécrit et redessiné l’histoire pour la rendre moins critiquable. Il a aussi décidé de se documenter davantage pour les aventures suivantes, pour mieux représenter la réalité et échapper aux préjugés.

Colon : personne qui habite et exploite une colonie, c’est-à-dire un territoire dominé par son pays.