C’est la première fois qu’un cœur reconstitué en laboratoire se met à battre. Les chercheurs n’en croyaient pas leurs yeux. Après de long mois de recherche, ils ont réussi cette expérience folle : fabriquer un cœur bioartificiel. Les chercheurs ont prélevé l’enveloppe d’un cœur de rat adulte décédé. Puis ils l’ont rempli de cellules de coeur de rats nouveau-nés. Après 4 jours dans un liquide nutritif, le cœur s’est mis à battre. Au bout d’une semaine, il battait toujours et devenait capable de faire circuler du sang. Comme un vrai cœur.
En France, 700 personnes sont en permanence en attente d’une greffe de cœur. Ces cœurs bioartificiels pourraient peut-être un jour permettre de se passer de donneur. Mais pour l’instant, on n’en est pas encore là. Pour qu’un cœur fonctionne dans un corps, c’est compliqué, il ne suffit pas qu’il batte. Il faut le « brancher » et pour cela, il a besoin de veines, d’artères, de nerfs… Pour l’instant, les chercheurs essaient uniquement sur le rat, on est loin des tests sur l’homme. On ne sait même pas si un corps humain accepterait un tel cœur.

 

Céline Bousquet