On connaissait les éoliennes mais pas encore les hydroliennes : ces hélices, posées sur le sable des océans produisent de l’énergie grâce à la force des courants marins. EDF, la société qui produit l’électricité en France, va en installer plusieurs à 15 kilomètres des côtes bretonnes, à un endroit où les courants marins sont les plus forts d’Europe. Pendant deux ans, les ingénieurs d’EDF vont tester les hélices : ils regarderont, notamment, si les hydroliennes ne perturbent pas les poissons. Ensuite, il sera décidé si la France s’engage dans cette voie.
À l’heure où le prix du pétrole augmente, où la construction de nouvelles centrales nucléaires inquiète, l’apparition de cette source d’énergie pourrait être une solution intéressante. En effet, elle n’est pas polluante et se renouvelle à l’infini…
Éolienne : vient du grec Aiolos « Éole », le dieu des Vents.

Hydrolienne : vient du grec hudôr « eau ».