Après le 2nd tour des élections législatives, la formation du nouveau gouvernement par le 1er ministre François Fillon et le Président de la République surprend. En effet, ils ont nommé des personnalités réputées pour avoir des idées très différentes des leurs. C’est le cas de Fadela Amara, nommée Secrétaire d’État à la ville, chargée, notamment, de trouver des solutions aux difficultés des banlieues. Cette femme de 43 ans est la Présidente d’une association « Ni putes, ni soumises » défendant les droits des femmes dans les cités. Réputée pour son franc-parler, Fadela Amara est connue pour ses idées proches des camps politiques opposés au parti de Nicolas Sarkozy.
En nommant ainsi des personnalités de parti de gauche, Nicolas Sarkozy veut montrer son ouverture d’esprit, sa volonté de changement et séduire ainsi une large majorité de Français. Il a aussi nommé Rama Yade, une jeune femme noire d’à peine 30 ans au poste de Secrétaire d’État aux droits de l’homme.
Les opposants au Président de la République estiment que ces nominations inattendues sont destinées à faire passer plus facilement des mesures impopulaires.

Secrétaire d’État : un secrétaire d’État est une sorte de « sous ministre » chargé d’un domaine précis dans un ministère.