L’@ctu du jour

Des animaux, des masques, des guirlandes, des formes géométriques : on peut tout faire avec un bout de papier ! Mais l’origami que les Japonais préfèrent confectionner, c’est la grue, l’un des plus grands oiseaux du monde.
 

La grue : un oiseau porte-bonheur

Pour les Japonais, cet oiseau porte bonheur. Une légende raconte que si quelqu’un plie 1 000 grues, il verra ses vœux de santé, d’amour et de bonheur se réaliser.
En 1954, Sadako Sasaki, une petite fille atteinte d’une grave maladie à cause de l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima (Clique ICI pour avoir des infos sur Hiroshima), décide de confectionner 1 000 grues. Comme la légende le dit, elle espère que cela lui apportera chance et longue vie, mais elle meurt à l’âge de 12 ans, après avoir plié 644 grues. Ses copains décident alors de faire les 356 oiseaux manquants et fabriquent une guirlande de 1 000 grues en l’honneur de Sadako.
Cette histoire est très connue au Japon. À tel point que la guirlande de grues en papier est devenue un symbole de paix et d’espoir. On fabrique des guirlandes d’origami après des événements douloureux pour se porter bonheur, chance et longue vie.
 
Toi aussi, fabrique ta grue en origami !
Après le séisme qui a touché le Japon le 11 mars, le magazine Julie te propose de réaliser une grue en papier, de la prendre en photo, et de la poster sur son forum. Avec ce geste symbolique, tu peux montrer ton soutien aux Japonais victimes de la catastrophe.
Pour participer à cette action, rends-toi sur le site Internet de Julie en cliquant ICI.
Pour voir comment fabriquer une grue en origami clique ICI.

Le mot du jour

L’origami, c’est l’art du pliage. En japonais, « oru » signifie plier et « gami » papier. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette tradition a été inventée en Chine au 6e siècle. Elle aurait été introduite sur l’archipel* japonais par des moines bouddhistes, et c’est dans ce pays que l’art de l’origami s’est vraiment développé. Aujourd’hui encore, il fait partie intégrante de la culture nippone. On fabrique des origamis pour faire des offrandes* aux morts, pour réaliser des objets utiles ou tout simplement pour s’amuser !

Le dico du jour

Archipel* : c’est un ensemble d’îles.
Offrande* : dans la religion, une offrande est un don fait à Dieu censé porter bonheur.