Les filles et les garçons ensemble : voilà l’un des grands principes de l’école publique depuis les années 1960. Il n’y a plus de cours de couture réservés aux filles, ni de cours de mécanique réservés aux garçons comme du temps de tes grands-parents !  Certaines écoles privées séparent encore les filles et les garçons mais elles sont plutôt rares. On estime ainsi que 90 % des établissements scolaires français sont mixtes.
Cette mixité est vraiment établie en France, pourtant il y a une inquiétude à son sujet. Comme la France fait partie de l’Europe, elle doit adopter certaines lois européennes. Dans cette logique, le 15 mai dernier, le parlement a inscrit dans les textes de loi la possibilité « d’organiser des enseignements par regroupement des élèves en fonction de leur sexe ». Ce nouveau  texte fait craindre que des parents d’élèves évoquent la loi pour demander des cours séparés  pour de « drôles » de motifs. Exemple, un cours de maths réservé aux garçons pour qu’ils ne soient pas déconcentrés par les filles, un cours de piscine uniquement pour les filles afin que les garçons ne les voient  pas en maillot de bains !
L’Éducation nationale garantie que les filles et les garçons resteront mélangés. Il va donc falloir continuer à vous supporter : ouf !