Dans les villes, avant d’établir les fondations d’un nouveau bâtiment, des archéologues font des fouilles dites « préventives » pour retrouver d’éventuelles traces du passé. C’est ce qui s’est produit dans le 15e arrondissement, sur le chantier d’un futur centre de collecte des déchets, entre la Seine et le périphérique. Et en effet, à cet endroit, les archéologues ont retrouvé les souvenirs laissés par des hommes venus du « fond des âges » :  des pointes de flèches, des grattoirs à peaux de bêtes, des restes de feux de camps et d’os d’animaux… Ces hommes sont passés là, il y a au moins 7000 ans, à la période dite du Mésolithique, juste après l’âge « de glace »  et après la disparition des mammouths… À cette période, le climat est devenu plus clément : les forêts ont remplacé les grands étendues de glace. Toutefois, les hommes sont encore nomades : ils se déplacent pour trouver leur nourriture. Ainsi, ils cueillent des baies, des fruits et chassent des cerfs, des sangliers et des chevreuils avec leurs arcs. Les archéologues pensent ainsi que les hommes en question ont campé à cet endroit plusieurs semaines.