Biso na biso… cela veut dire « entre nous » en mbendjele, une langue parlée par les Pygmées qui vivent dans le nord du Congo, en Afrique. Biso na biso sera le nom de leur radio : la première en langue mbendjele. Ce projet de radio sera financé par la Fondation Jacques-Chirac. L’ancien président de la République vient, en effet, d’inaugurer cet organisme qui porte son nom, au musée du quai Branly.
La mise en place de cette radio permettra aux Pygmées de continuer à faire vivre leur culture et leur langue, mais aussi de diffuser les informations nécessaires à l’entretien de leur forêt. Le mbendjele fait partie des langues menacées : aujourd’hui, dans le monde, sur les 6 000 langues existantes, la moitié sont considérées comme menacées, c’est-à-dire que ces langues sont parlées par peu de personnes.
En plus de la radio Biso na biso, la Fondation Jacques-Chirac a d’autres projets : le financement d’un laboratoire de contrôle de la qualité des médicaments, un programme d’accès à l’eau, ou encore un projet de lutte contre la déforestation. Jacques Chirac a présenté tous ces projets, où sont exposés les trésors des peuples du monde entier.

Fondation : organisme qui récolte de l’argent pour financer des projets, souvent à but humanitaire. La Fondation Jacques-Chirac s’occupera de projets en relation avec les problèmes environnementaux et essaiera de favoriser le dialogue entre les peuples.
Déforestation : abattement sauvage des arbres dans les forêts.

Delphine Fabius