En effet, le rapport annuel de la Fédération française de cardiologie* (FFC) dresse plusieurs chiffres. En 2005, les 12-15 ans n’étaient plus que 8 sur 100 à fumer contre 14 sur 100 en 2000. Cette même année, ils étaient près de 20 sur 100 à déclarer avoir déjà essayé. Au collège, beaucoup se mettent à la cigarette pour faire comme les grands. Cependant, la consommation de nicotine chez les préadolescents est en baisse. Dans le top trois des raisons de cette baisse du tabagisme chez les jeunes, on retrouve, en tête, l’augmentation des paquets de cigarettes suivie de près par la loi antitabac. Les campagnes médiatiques, mettant en scène des spots dénonçant les effets pervers de la nicotine sur la santé, permettant aussi de susciter l’émotion des jeunes, et donc, de contribuer à cette chute. À savoir que ce sont les 9-10 ans les plus susceptibles d’être tentés par le piège de la « première » clope, souvent influencés par les jeunes du même âge, voire plus âgés. La FFC n’économise pas ses moyens. Plusieurs programmes ont alors été mis en place comme : Jamais la première cigarette, à destination des 8-15 ans. Avec ces programmes, des intervenants passent dans les écoles afin d’informer des dangers du tabac sous la forme de jeux.

Si tu veux plus d’informations, tu peux aller sur les sites Web :    
www.pataclope.com. : si tu veux t’amuser en apprenant, Pataclope propose des activités éducatives dans le but de prévenir, mais aussi de vaincre le tabagisme.
www.jamaislapremiere.org

FFC* : c’est une association de médecins spécialistes des maladies du cœur.

Anne-Sophie Sentenac