L’@ctu du jour

Une fillette âgée d’environ 8 ans renverse un verre de jus de fruits sur la table. Sa maman, agacée, lui donne une gifle. La grand-mère de la fillette, qui vient d’assister à cette scène, va consoler la maman en lui demandant pardon. Un message s’affiche alors sur l’écran : « Des parents qui battent ont souvent été des enfants battus. Éduquons nos enfants sans violence, ni claques, ni fessées. » Voilà le spot publicitaire que tu peux voir à la télé ou sur Internet depuis cette semaine. La Fondation pour l’enfance, qui est à l’origine de cette campagne, veut choquer.
Pour voir la vidéo du spot de la Fondation pour l’enfance, clique ICI.

« Battre un enfant, c’est de l’humiliation »

À travers ces images fortes, la Fondation pour l’enfance souhaite faire réfléchir sur les gifles et les fessées données aux enfants. Selon elle, il n’y a aucune bonne raison de frapper un enfant, même s’il a fait une grosse bêtise. Il faut avant tout lui parler et lui expliquer pourquoi son comportement n’est pas acceptable. Toujours d’après la Fondation, la fessée et la gifle rendraient les enfants agressifs, et ces enfants pourraient à leur tour devenir violents en grandissant. Elle souhaite qu’une loi interdise la fessée en France, comme c’est déjà le cas dans 28 pays. Mais ce point de vue n’est pas partagé par tout le monde.

« Une petite fessée n’a jamais fait de mal à personne et permet de montrer les limites »

Selon un sondage* datant de novembre 2009, près d’un parent sur deux avoue utiliser la fessée, « car cela apprend à l’enfant le respect de l’autorité ». Ces parents ne sont pas violents pour autant. Ils estiment que lorsque l’enfant dépasse les bornes et n’obéit pas, une petite tape peut lui permettre de comprendre où sont les limites. Plus de la moitié des personnes interrogées (52 %) disent que « c’est un geste qu’il faut éviter », et huit sur dix pensent qu’il n’y a pas besoin d’une loi pour l’interdire.

Le mot du jour

Une fessée est une tape donnée sur les fesses. Pendant très longtemps, la fessée n’a pas posé de problème. Tu pourras demander à tes parents ou à tes grands-parents : enfants, ils ont certainement reçu des fessées quand ils n’étaient pas sages. On disait même que la fessée avait des qualités éducatives : elle permettait aux enfants d’apprendre ce qu’est l’autorité. Mais, depuis quelques années, cette pratique est très critiquée. De nombreux psychologues pensent en effet que les fessées rendent les enfants agressifs.

Et toi, qu’en penses-tu ?

Sondage TNS Sofres.

Le quiz du jour

1. Combien de pays ont-ils interdit la fessée en Europe ?
– 10
– 15
– 18
2. Selon les opposants à la fessée…
– la fessée permet de montrer les limites aux enfants.
– la fessée rend les enfants agressifs.
– la fessée rend les enfants douillets.
3. Samedi, c’est la Journée internationale…
– contre la fessée
– contre les violences éducatives
– contre la gifle

Les liens du jour :

Clique ICI pour consulter le site de la Fondation pour l’enfance.

Les réponses du quiz de jeudi

1 – A quoi correspondent les initiales TGV ?
– Train à grande vitesse
2 – Quel est le record du monde de vitesse sur rail ?
– 574,8 km/h
3 – Pourquoi fête-on le TGV cette année ?
– Parce qu’il vient d’avoir 30 ans
Lundi, nous te parlerons du mariage royal du prince William et de Kate Middleton au Royaume-Uni, un événement suivi dans le monde entier. En attendant, bon week-end !