Le virus mortel de la grippe aviaire a refait surface en Allemagne après 12 mois d’absence. Dimanche, 2 cygnes et une oie ont été retrouvés morts dans deux lacs différents près de la ville de Nuremberg. Les analyses ont montré qu’ils étaient porteurs du virus H5N1. Hier matin, 3 autres cygnes sont venus rallonger cette liste. Eux aussi ont été victimes du virus mortel.
En tant que pays voisin, et donc susceptible d’être touché à son tour, la France a aussitôt renforcé les mesures de sécurité, interdisant, notamment, les rassemblement d’oiseaux sur les zones à risque.
Aucun cas de grippe aviaire n’a été constaté dans le pays depuis le début de l’année.