Située à l’entrée du port de New-York, aux Etats-Unis, la statue de la Liberté était la première image de l’Amérique pour les millions d’immigrants qui arrivaient par bateau au 19e siècle. En 1924, elle a été classée monument historique, et reste l’un des plus célèbres symboles de l’Amérique.
On oublie souvent que c’est un Français, Frédéric Auguste Bartholdi, qui est à l’origine de cette célèbre statue. Cet Alsacien, né en 1834, a été bouleversé par la guerre entre la France et la Prusse. En mai 1871, un accord donne l’Alsace et une partie de la Lorraine aux Prussiens. Blessé dans son cœur, Bartholdi s’exile alors aux Etats-Unis et décide de se battre pour la liberté. En voyant le site de Liberty Island, l’île au sud de New-York, il a une idée. Depuis 1865, des Parisiens, amis des États-Unis, veulent offrir un cadeau aux Américains pour fêter l’indépendance du pays. Bartholdi propose alors de concevoir la statue de la Liberté. La France offrira le monument, l’Amérique paiera le piédestal. Achevée à Paris, le 6 juin 1884, l’oeuvre est démontée et expédiée dans 241 caisses en Amérique… où elle est remontée sur Liberty Island. Les Américains, touchés, offriront en retour une copie de la statue aux Français.
Bartholdi meurt en 1904. L’Alsace et la Lorraine reviendront françaises 14 ans plus tard, en 1918.

Immigrant :qui immigre, qui vient s’installer dans un pays étranger au sien.
Indépendance américaine : conflit (1775/1782) au cours duquel des territoires anglais d’Amérique se révoltèrent contre le roi d’Angleterre. Ils furent victorieux et devinrent des États indépendants.
Prusse :ce pays n’existe plus. Le territoire est inclus dans l’Allemagne que tu connais aujourd’hui.