Il y a 2 ans, la majorité des Français ont voté contre le projet de Constitution européenne, un texte définissant de nouvelles de fonctionnement de l’UE. Depuis, l’Union européenne fonctionne au ralenti. Certains pays ont voté pour la Constitution mais il est difficile, voire impossible, d’adopter ces nouvelles règles sans le soutien de la France.
Nicolas Sarkozy voudrait donc faire adopter une sorte de « mini-Constitution » : il s’agit de reprendre certaines parties du projet rejeté. Le président français a rencontré les dirigeants britannique, allemand, italien et espagnol pour les convaincre. Mais il n’est pas question de faire revoter les Français. Si elle est acceptée, cette mini-Constition serait adoptée par les gouvernements mais pas par les populations. Pas question de risquer un nouveau non…

Union européenne : ensemble de 27 pays européens, dont la France, liés par des accords commerciaux et politiques.