Au mois d’août la France est en vacances. Même les responsables politiques et les membres du Gouvernement.Par contre, entre le 21 août et le 10 septembre, tous les partis politiques réunissent leurs adhérents et leurs responsables pour discuter des grands dossiers de la rentrée et établir des projets pour les mois à venir. Ce sont ces réunions qu’on appelle les universités d’été. À l’origine, les responsables des partis retrouvaient principalement leurs plus jeunes militants, souvent des étudiants. Puis ils ont pris l’habitude de se réunir dans l’ambiance détendue de la fin des vacances pour discuter de manière assez libre des sujets qui les préoccupent.
En effet, les universités d’été ont souvent lieu dans des endroits qui évoquent les vacances : à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône) pour le Parti communiste, à Ramatuelle (Var) et à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) pour l’UDF, l’un des partis qui soutient l’action du Président de la République, à Nice (Alpes-Maritimes) pour le RPR, l’autre parti soutenant le Président ou encore à La Rochelle (Charente-Maritime) pour le Parti socialiste, auquel appartient le Premier ministre.
Ces universités permettent aux militants de rencontrer directement leurs dirigeants. Et à ceux-ci d’évaluer si leurs décisions sont bien comprises. C’est pourquoi les universités d’été marquent désormais la rentrée politique dans notre pays.