Il y a 50 ans, la ville de Marseille mettait son tramway à la retraite. Trop vieux, trop ringard à une époque où chacun voulait disposer de sa voiture bien à lui. Le temps a passé. Les voitures ont envahi la deuxième ville la plus peuplée de France. La pollution et les embouteillages rendent la vie citadine aussi fatigante que dangereuse pour la santé. Alors, le tramway a refait surface : beaucoup plus confortable et silencieux que son ancêtre, toutefois, et offrant à la ville une nouvelle image. Car ce mode de transport en commun n’est pas seulement capable de transporter 300 voyageurs par rame et jusqu’à 6000 passagers à l’heure à une vitesse constante, et sans polluer le ciel marseillais. Il a aussi permis de remodeler la ville : les voies de circulation ont été réduites, les trottoirs ont été agrandis, 3700 arbres ont été plantés et 28000 mètres carrés de gazon plantés… Pour le plus grand bonheur des piétons, et de tous.