Dans toutes les grandes villes de France, ils étaient des milliers à attendre des heures,avec l’espoir de séduire le jury et d’obtenir leur passeport pour le pavillon Baltard. Cette salle de spectacle de la région parisienne a ensuite vu les 15 meilleurs chanteurs se produire toutes les semaines. Autant de personnalités et de talents très variés, éliminés semaine après semaine par le public… Ce soir, c’est le « prime » décisif: on saura enfin qui de Tigane, « le calme » ou de Julien « l’original » sera l’élu du public et la Nouvelle star 2007. Toutefois, les précédentes éditions de l’émission ont montré que la « Nouvelle star » n’était pas toujours celle qu’on croit: Amel Bent, « perdante » de l’édition 2004 a ainsi réalisé une carrière foudroyante, alors, que Steeve, le gagnant, chouchou du public et du jury a rejoint l’anonymat. Sans parler de Myriam Abel qui a connu un petit succès en 2005/ 2006, l’année suivant l’émission, mais qui peine à trouver son public depuis…
Et si le véritable gagnant de Nouvelle star n’était pas finalement, la chaîne qui diffuse le programme ? Réunissant à chaque émission autour de 3 à 6 millions de téléspectateurs, elle a réussi à s’imposer auprès d’un public très large : enfants, ados mais aussi adultes, séduits par l’impertinence du jury et la qualité des candidats sélectionnés.