11 200 profs en moins et plus de sous pour les profs débutants
En cette rentrée 2008, 11 200 postes d’enseignants sont supprimés dans l’Éducation nationale. Côté ministère, on justifie cette mesure par la baisse du nombre des élèves inscrits dans les établissements : il devrait y avoir 30 000 élèves de moins à la rentrée. Mais aussi par la nécessité de faire des économies, car l’Éducation nationale représente une des principales dépenses de l’État. Le gouvernement propose par ailleurs aux profs qui le souhaitent de faire des heures supplémentaires pour compenser ces suppressions. Et les profs qui débutent leur carrière recevront 1500 euros au mois de novembre.
Côté enseignants, on tire la sonnette d’alarme sur les conséquences de cette baisse d’effectifs : moins d’options dans le secondaire, des profs pas toujours remplacés lorsqu’ils seront absents, des classes plus nombreuses…