« La nuit dure longtemps, mais le jour finit toujours par arriver », dit un proverbe africain. Appelée Afrique noire, l’Afrique subsaharienne, compte aujourd’hui 48 pays et 770 millions d’habitants. C’est la région la plus pauvre du monde : plus de 200 millions de personnes souffrent encore de la faim, un peu moins de la moitié de la population n’a pas d’eau potable, 1 enfant sur 6 n’atteint pas l’âge de 5 ans. Et pourtant, il y a des raisons d’espérer. C’est ce que te propose de comprendre l’exposition de Cité des sciences et de l’industrie, à Paris : « Quand l’Afrique s’éveillera… ».
Car l’Afrique est riche, riche en diamants, pétrole, charbon et uranium. L’Afrique se transforme, se modernise, aussi : l’électricité, l’Internet et le téléphone arrivent, peu à peu, dans les villages, les médicaments contre le Sida sont de plus en plus présents dans les centres de santé communautaire. Et l’Afrique trouve des solutions à ses problèmes. Au Cameroun et au Burkina Faso, par exemple, les paysans ont réussi à cultiver le mil en saison sèche et sur de nouvelles terres.
Cette exposition te montre que tout est loin d’être perdu pour le continent africain. Au contraire, « l’Afrique s’éveille à sa manière, à l’africaine ».

À découvrir également : des artistes, peintres et sculpteurs, africains (Ndary, Lo, Niko, Emile Youmbi et Ismaël) et une sélection de proverbes africains.