Pourquoi en parle-t-on ?

Parce que le gouvernement a annoncé cette semaine des mesures pour venir en aide aux Roms vivant en France. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a rencontré le collectif Romeurope qui a pour objectifs d’alerter le gouvernement sur le non-respect des droits pour les Roms et de trouver des solutions pour qu’ils puissent vivre dans des conditions décentes.
* Chiffres du collectif Romeurope.

L@ctu du jour :

Qui sont les Roms ?

Aujourd’hui lorsque l’on parle des Roms, on fait référence à une population venue de Bulgarie et de Roumanie, deux pays de l’Union européenne. Contrairement aux idées reçues, les Roms ne sont pas des nomades ni des gens du voyage (comme certains tsiganes ou gitans par exemple). Ils se déplacent peu, et sont souvent sédentaires.

Pourquoi certains Roms viennent-ils en France ?

De nombreux Roms quittent leur pays d’origine pour fuir la misère. Ils s’installent en France, en Italie ou en Espagne, où ils espèrent trouver du travail et une école pour leurs enfants. Mais à leur arrivée, la réalité est très différente.
En France, une loi impose aux communes de plus de 5 000 habitants de prévoir des terrains pour accueillir les gens du voyage et les Roms, et de leur fournir un accès à l’eau et à l’électricité. Une minorité de communes respectent cette loi.
Par conséquent,  les Roms n’ont souvent pas d’autres choix que d’installer leur campement de manière illégale, en périphérie des grandes villes, sans confort. Ils n’ont ni eau ni électricité. Dans ces conditions précaires, il est difficile de scolariser les enfants. Ainsi 5 000 à 6 000 enfants roms ne vont pas à l’école.

Que propose le gouvernement ?

Le gouvernement veut tout d’abord démanteler (voir dico du jour) les camps illégaux. Pourquoi ? Parce que ces camps sont interdits par la loi. Mais aussi et surtout parce que ces camps manquent d’hygiène. Les habitants n’ont pas de toilettes, il n’y a pas de ramassage d’ordures prévus par exemple. Ils vivent dans des conditions difficiles, qui peuvent même être dangereuses pour leur santé.
Ensuite, pour venir en aide aux Roms, le gouvernement veut leur faciliter l’accès au travail. C’est en travaillant, d’après le gouvernement, que les Roms pourront s’intégrer en France.

Que souhaitent les associations de défense des Roms ?

Pour le collectif Romeurope, la priorité est l’éducation des enfants roms. C’est en allant à l’école que les Roms pourront s’intégrer en France, et plus tard trouver du travail. Pour cela, les associations réclament des hébergements décents pour toutes les familles expulsées des camps. En ayant un logement stable, les parents pourraient scolariser leurs enfants et trouver du travail plus facilement.

Le dico du jour :

Démanteler : démanteler signifie détruire, démolir.

Le quiz du jour :

[EM]ATU003##73##VGT_ATU003_73/VGT_ATU003_73B.jpg##Le quiz 1jour1actu####0##Lancer la démo##0##0[/EM]