Des études aux États-Unis et en France révèlent l’importance du harcèlement sexuel. Une enquête, menée dans la région Aquitaine* auprès de 356 sportifs de 13 à 23 ans, montre qu’un tiers d’entre eux ont été confrontés à une forme de violence sexuelle. De jeunes sportifs sont ainsi victimes d’agressions qui vont du viol à des gestes ou à des regards insistants. Les douches et les vestiaires, où on se déshabille, peuvent se prêter à de telles situations. Des entraîneurs profitent aussi de leur autorité pour imposer des caresses à des sportifs. C’est pourquoi le gouvernement a lancé une campagne d’information incitant les sportifs à dénoncer ces violences, qu’ils en soient les victimes ou les témoins. Ils peuvent notamment appeler au : 08 842 846 37. Ils pourront parler à une personne qui les conseillera et les aidera à porter plainte auprès de la justice.

* Enquête intermédiaire sur les violences sexuelles en milieu sportif, du ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.