L’explosion a détruit un autobus hier matin, au moment où les gens se rendaient à leur travail et les enfants à l’école. 11 personnes sont mortes et 48 autres ont été blessées. Plus tard, l’attentat suicide a été revendiqué par le Hamas, un groupe de Palestiniens ne souhaitant pas négocier avec le gouvernement israélien le partage des territoires entre les deux peuples. Cet attentat arrive quelques semaines avant des élections palestiniennes et israéliennes. Avec cet attentat, le Hamas veut donc montrer sa force. Pourtant, le chef de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat s’est dit contre cet attentat. Mais une fois de plus les responsables israéliens l’accusent de ne pas réussir à maîtriser les terroristes palestiniens. Les derniers attentats suicides à Jerusalem remontent aux 18 et 19 juin dernier : au total 26 israéliens étaient décédés. Le gouvernement israélien avait alors ordonné à son armée, d’occuper une nouvelle fois une partie du territoire palestinien de la Cisjordanie.

Pour mieux comprendre ce conflit, tu peux consulter :
Tous les articles