Il y a un mois, le Président des Etats-Unis, Georges Bush, annonçait vouloir installer un bouclier anti-missiles en Pologne. Il serait composé de radars pour détecter le lancement d’un missile ennemi et ainsi pouvoir le détruire avant qu’il n’atteigne sa cible.
Le président Russe, Vladimir Poutine, n’apprécie pas du tout ce projet : il pense que ce bouclier est en réalité dirigé contre son pays et menace sa sécurité. Les Etats-Unis affirment qu’il serait destiné à défendre l’Europe contre l’Iran ou la Corée du Nord : Georges Bush les considère comme des pays dangereux. Mais Poutine n’y croit pas. Selon lui, l’Iran ne possède aucun missile capable d’atteindre les Etats-Unis ou l’Europe.
Aujourd’hui, le président russe veut rencontrer le président américain pour se mettre d’accord avec lui. Les deux présidents ont prévu de discuter de ce problème en tête-à-tête cette semaine, durant le sommet du G8.