L’interview du jour

Jean-Claude Artus est un scientifique spécialiste de l’énergie nucléaire.

Comment fonctionne une centrale nucléaire ?

Une centrale nucléaire est une usine qui fabrique de l’électricité à partir d’énergie nucléaire. Un réacteur nucléaire, c’est comme une Cocotte-Minute. À l’intérieur, il y a un combustible radioactif* dans de l’eau. La radioactivité dégage de la chaleur et produit de la vapeur d’eau, qui, sous l’effet de la pression fait tourner une turbine qui permet de produire de l’électricité. Ce combustible, c’est de l’uranium, une matière radioactive que l’on trouve dans la nature.

Pourquoi l’homme a-t-il réussi à créer le nucléaire et ne sait pas le détruire ou le contrôler ?

C’est presque une question philosophique… Il y a des millénaires que l’homme a découvert le feu ; malheureusement, il ne le maîtrise pas encore dans toutes les circonstances.

Le nucléaire maîtrisé existe, est utilisé dans de nombreux domaines : il fournit en France 80 % d’électricité ; il permet, en médecine, de dépister les cancers et de les soigner.

Malheureusement, le nucléaire fait des déchets radioactifs qui peuvent être nocifs pour lenvironnement et pour l’homme. Certains de ces déchets continuent à être radioactifs pendant des milliers d’années. C’est pourquoi il faut les confiner, c’est-à-dire, les mettre à l’abri dans des centres de stockage, ou les enfouir dans le sol. En France, il existe un centre de stockage à Soulaine (Aube) et un centre de recyclage de ces déchets à La Hague (Manche).

Pourquoi y a-t-il une catastrophe nucléaire au Japon ?

Normalement, le réacteur ne doit pas trop chauffer. Il faut refroidir constamment la cocotte, sinon le combustible chauffe tellement que la vapeur peut la faire exploser.

C’est ce qui se passe actuellement dans la centrale de Fukushima, au Japon. Lors du séisme et du tsunami, les réacteurs de la centrale ont été touchés et les systèmes de refroidissement sont tombés en panne. Le réacteur a tellement chauffé que les parois ont été endommagées, et des matières radioactives se sont échappées du réacteur. Ces matières ont été libérées dans l’air : certaines se sont déposées dans le sol et dans l’océan, d’autres ont formé un nuage radioactif.

Retrouve demain la suite de l’interview, où nous te parlerons du nuage radioactif.

N’hésite pas à nous envoyer avec toute ta classe ta question d’actu, nous y répondrons dans un prochain article !

Le lien du jour

Pour voir un schéma de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, clique ICI.

Le dico du jour

Radioactivité* : la matière radioactive n’est pas stable. Elle a un excès d’énergie à dégager, cet excès d’énergie constitue la radioactivité. Pour te donner une petite idée, c’est comme une balançoire en l’air qu’on lâche, elle se met à bouger, se balancer, elle dégage de l’énergie jusqu’à redevenir stable au repos.

Il existe des matières radioactives dans la nature

Dans le sol, certaines substances ne sont pas stables, elles sont naturellement radioactives, c’est-à-dire qu’elles dégagent spontanément de l’énergie.

Dans la cuve d’eau du réacteur, fermée, cette matière concentrée dégage beaucoup de chaleur, elle forme de la vapeur d’eau qui fait tourner une turbine à l’origine de la production d’électricité.

Énergie : il en existe de nombreuses formes : musculaire pour trotter ; la chaleur pour se chauffer ; le carburant pour les voitures. Mais la plus importante aujourd’hui est l’électricité pour éclairer ta chambre, faire marcher le four, la télé ou le TGV. Il y a plusieurs façons de produire cette électricité, dont le nucléaire.