Michael Fay est un américain spécialiste de la nature en Afrique. Pendant plusieurs semaines, il a survolé le Soudan en Afrique pour tenter de dénombrer le nombre d’animaux sauvages peuplant ce pays. Sa surprise a été énorme quand il a découvert des troupeaux entiers d’antilopes courant lors de leur migration annuelle. « On aurait dit que le paysage bougeait avec toutes ces antilopes » aurait confié Michael Fay.
Tous les spécialistes du pays pensaient en effet que l’on ne trouverait plus de trace d’animaux sauvages. En Angola et au Mozambique, deux pays d’Afrique également touchés par la guerre, les combats ont fait de vrais déserts : il n’y a plus ni hommes ni animaux sur d’immenses surfaces. Le Soudan a donc échappé à cette règle : depuis le dernier décompte effectué il y a 25 ans, la population animale n’a pas diminué. Mieux : elle a augmenté ! L’expédition a même trouvé 8000 éléphants, autant de buffles, des autruches, des girafes, des crocodiles… <brwtoutefois, les animaux de ces régions sont toujours en danger. Car les habitants, équipés d'armes puissantes, peuvent tuer un grand nombre d'individus.