Le gouvernement du Soudan, jugé responsable par l’Onu du conflit qui a fait 200 000 morts depuis 2001 dans la région du Darfour, peine à accepter que des soldats étrangers viennent rétablir la paix dans son propre pays. Actuellement, 7000 soldats africains mal équipés et mal dirigés sont présents au Soudan. Mais certains pays, comme les Etats-Unis et la France souhaitent mettre en place une véritable opération militaire et humanitaire pour venir en aide aux victimes du conflit. Il s’agirait de 20 000 hommes : des soldats des forces de l’Onu, et des soldats africains…
Bernard Kouchner, le ministre des affaires étrangères français, a tenté de persuader le gouvernement du Soudan sans obtenir de résultats très concrets. En revanche, il a obtenu du président tchadien que des soldats de l’Onu s’installent sur son territoire. En effet, 230 000 soudanais ont fui le Darfour et se sont réfugiés au Tchad, un des pays voisins du Soudan…
Le 25 juin est prévue, à Paris, une conférence internationale sur le Darfour, qui devrait réunir les pays d’Afrique concernés, des pays occidentaux et, peut-être, la Chine, un pays très influent au Soudan.

l’Onu : organisation qui rassemble la plupart des pays du monde. Son rôle est de maintenir la paix et d’aider au développement de tous les pays.