L’@ctu du jour :

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les insectes seraient  une des solutions pour nourrir les 10 milliards d’êtres humains qui peupleront la planète en 2060.
Les insectes : un repas d’avenir !
Des grillons, des cigales, des vers : toutes ces petites bébêtes, qui nous dégoûtent, pourraient bientôt débarquer dans nos assiettes.
Dans certains pays, tels que le Laos ou le Cambodge (Asie), les habitants connaissent déjà les bienfaits des insectes. Ils sont riches en vitamines et surtout, ils sont une source importante de protéines ! Ces éléments sont essentiels au bon développement et au bon fonctionnement de notre corps. Ce qui t’apporte des protéïnes, c’est surtout la viande que tu manges. Mais, dans les pays pauvres, les habitants manquent de viandes car c’est un aliment cher et difficile à produire.
Les insectes, eux, ne coûtent pas cher et se reproduisent très facilement. Par exemple, pour obtenir un bon grillon, prêt à être déguster, il faut compter 45 jours. Par comparaison, pour qu’une vache fournisse de la viande, il faut compter plusieurs années !
D’où l’idée de développer l’élevage d’insectes. Au Laos, certains producteurs nourrissent toute leur famille grâce à leurs élevages d’insectes. Ils peuvent même revendre les insectes sur les marchés, ce qui leur rapporte un peu d’argent.
Ça te tente un biscuit au grillon ?
Si les insectes connaissent un grand succès en Asie, en Europe, nous ne sommes pas encore prêts à accueillir grillons et vers de terre dans nos assiettes. Car, chez nous, ces petites bêtes ont mauvaise réputation. Serge Verniau, le directeur de la FAO, a sa petite idée pour nous faire avaler des insectes sans nous dégoûter.
Il prévoit de transformer le grillon en poudre pour l’intégrer dans la préparation de biscuits ! Cela permettrait de conserver tous les bienfaits de cet aliment et de le rendre plus digeste.
Il existe 28 millions d’espèces d’insectes comestibles dans le monde. De quoi satisfaire tous les goûts.
Regarde cette petite vidéo pour te donner une idée de ce que tu pourrais un jour retrouver au menu de la cantine !

Le mot du jour :

La malnutrition est due à une alimentation insuffisante ou mal équilibrée. On dit d’une personne qu’elle souffre de malnutrition, lorsqu’elle ne mange pas à sa faim ou pas correctement. Et cela a de graves conséquences sur la santé des plus fragiles, notamment, les enfants. Dans le monde, un milliard de personnes souffrent de malnutrition.
La plupart des pays concernés se trouvent en Afrique et en Asie du Sud.
Clique ICI pour voir la carte.
La malnutrition est la première cause de mortalité dans le monde.

Le dico du jour :

Entomophage* : c’est une personne qui se nourrit d’insectes.

Le quiz du jour :

Que veut dire le sigle FAO ?
– Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.
Fondation pour les animaux et oiseaux.
– Organisation mondiale pour la consommation d’insectes.
 
Selon la FAO, combien d’êtres humains vivront sur terre en 2060 ?
-10 milliards.
-12 milliards.
-15 milliards.
 
La FAO pense qu’une des solutions pour lutter contre la faim dans le monde serait de manger :
– des chiens ;
– des insectes ;
– des serpents.