Au Moyen-Âge, les savants du monde arabe étaient les champions des maths ! Ils ont notamment inventé le zéro qui a bouleversé la façon de calculer. Et ils ont repris les chiffres inventés par les Indiens pour ensuite les transmettre aux Européens.
Une étude américaine plutôt originale confirme le talent des « matheux » arabes du Moyen-Âge. Le chercheur Peter Lu a ainsi étudié les magnifiques mosaïques qui ornent de nombreux palais arabes. Aligner et organiser ces mosaïques exigeait, selon lui, des calculs très compliqués. Les artisans arabes étaient donc des experts en géométrie capables d’accorder des formes très variées comme des triangles, des losanges, des pentagones… Cette étude montre ainsi que la science peut parfois se mettre au service de l’art. Et que les mathématiciens arabes étaient aussi soucieux de beauté et d’harmonie… et pas seulement de chiffres.