Fille ou garçon ? C’est l’éternelle question que se posent tous les futurs parents du monde. D’après une étude anglaise*, le régime alimentaire de la future maman pourrait avoir une influence sur le sexe du bébé. Selon les scientifiques, plus une femme consomme de calories avant et tout au début de sa grossesse, plus les chances d’avoir un petit garçon augmentent. À l’inverse, si la future maman fait des repas moins caloriques, elle a plus de chances de mettre au monde une petite fille. Les chercheurs ont également remarqué que les consommatrices de céréales au petit-déjeuner donnaient plus souvent naissance à des garçons. Ces résultats pourraient expliquer en partie la baisse du nombre de naissances de garçons, alors que les jeunes femmes sont de plus en plus nombreuses à suivre des régimes pauvres en calories.
Mais si cette enquête semble assez documentée pour être prise au sérieux, il n’existe pas de technique infaillible pour choisir le sexe de son enfant. Heureusement !


* Étude parue dans la revue de l’Académie royale de Londres, Proceeding of the Royal, et menée auprès de 720 jeunes femmes enceintes de leur premier enfant.

Calorie : unité mesurant la quantité d’énergie fournie par les aliments.

Tiphanie Truffaut