Le but de la francophonie est de renforcer les liens entre les pays employant la langue française et de développer son usage à travers le monde. Développer le français, c’est aussi et surtout tenter de résister à la domination de la langue anglaise. Car une langue est une forme d’influence très importante : en faisant de l’anglais une langue internationale, les Britanniques et les Américains ont pu mieux défendre leurs idées, leurs cultures et leur image à travers le monde. La France a le même projet et elle tente de préserver l’usage du français dans les pays, les organisations internationales et sur Internet.
À Ouagadoudou, les chefs d’États francophones se réunissent donc pour tenter de former un groupe plus solidaire. Ils devraient adopter un plan d’actions sur 10 ans dans les domaines culturel, politique et commercial.