D’où ça vient ?

« Jeûne » vient du verbe jeûner qui vient du latin « jejunare » qui signifie « s’abstenir de nourriture ». Observer le jeûne, c’est se priver de toute nourriture. Quand on n’a pas mangé de la journée, on dit aussi qu’on est à jeun.

Que dit l’@ctu ?

Une journée sans boire, ni manger ni fumer de l’aube (environ 5 heures du matin) au coucher du soleil (vers 21 heures), et ce pendant un mois. Le ramadan correspond au neuvième mois de l’année musulmane, mois de jeûne. Car c’est lors de la 27e nuit du ramadan que le Coran – le texte sacré des musulmans – a été révélé au prophète Mahomet. Ce rite a débuté samedi en France, comme dans la majorité des pays arabes.

Selon le Coran, tous les musulmans sont censés observer le jeûne, seuls les malades, les femmes enceintes, les personnes âgées et les enfants sont excusés. Sur les cinq millions de musulmans qui vivent en France, 70 % affirment le suivre. Une pratique en hausse, surtout chez les jeunes et les plus de 55 ans. Les motivations sont diverses : montrer son appartenance religieuse ; partager un moment privilégié en famille ; réfléchir sur sa vie…

Si les motifs varient, l’incidence est la même pour tous les pratiquants : le ramadan marque une pause dans leur vie. C’est un mois de fête et de recueillement. Après le coucher du soleil, la tradition veut que l’on boive du lait ou de l’eau et que l’on mange une datte pour rompre le jeûne. Plus ce moment est partagé, plus ce rituel a de sens.

 

La question du jour

Quel est le livre sacré des musulmans ?

Répond à cette question en cliquant sur le mot QUIZ