Ce sera le plus long pont du monde. Il ne faudra plus que trente minutes pour relier Qatar au Bahreïn, deux États du Proche-Orient, contre 5 heures auparavant. Les trains et les voitures pourront emprunter le nouveau pont de 40 kilomètres.
C’est Vinci, une grande entreprise française, qui s’occupera des travaux. Ils commencent ce mois-ci et se termineront dans plus de quatre ans. 5 000 ouvriers, en majorité pakistanais et chinois, vont travailler sur ce chantier géant.
Le pont sera un assemblage de 200 morceaux, longs de 80 mètres chacun et soutenus par 500 pylônes, construits en pleine mer. Ils devront être transportés sur place à l’aide de gigantesques bateaux, très rares donc très chers. Les travaux vont coûter près de 2 milliards d’euros.
Qatar et Bahreïn se sont réconciliés depuis le règlement, en 2001, d’un vieux conflit. Cet ouvrage géant est donc aussi considéré comme un pont de l’« amitié » entre ces deux pays.

Mathilde Macé