“Le lion du Pandjshir”, c’est ainsi qu’est surnommé le commandant Massoud, infatigable guerrier. gé de 49 ans, cet homme qui a fait des études en France a passé la majeure partie de sa vie à combattre pour son pays. Après avoir vaincu l’armée de l’URSS en 1989, il était ministre de la défense de 1992 à 1996. Mais en 1996, un groupe afghan, les Talibans, prend le pouvoir par la force. Depuis, Ahmad Shah Massoud a repris les armes et… le chemin des montagnes. Il est le chef d’une petite armée de résistants qui tente de renverser les Talibans. Cette armée d’environ 15 000 hommes a d’ailleurs réussi à conserver une parcelle de territoire au nord de l’Afghanistan. Mais les Talibans contrôlent 90 % du pays auquel ils dictent une loi très sévère. Ils ont également accueilli le milliardaire saoudien Oussamane ben Laden, soupçonné d’avoir commandité les attentats qui ont frappé les Etats-Unis mardi dernier.
Or le commandant Massoud est leur ennemi n°1. Aussi, ils ont tenté plusieurs fois de le tuer. Dimanche dernier, Massoud a été victime d’un attentat.On vient d’apprendre qu’il était mort…

URSS : rassemblement de 1917 à 1991, de plusieurs pays sous l’autorité de la République de Russie.

Lis aussi nos autres articles sur l’Afghanistan.