Depuis le 23 mars, l’Iran retient prisonniers 15 soldats britanniques.
Les militaires sont accusés par les Iraniens d’avoir pénétré sans autorisation dans les eaux appartenant à l’Iran.
Selon le gouvernement anglais, les soldats se trouvaient en fait dans les eaux irakiennes et opéraient un contrôle sur un navire quand ils ont été capturés par les Iraniens…
Or, pour la deuxième fois, la télévision iranienne a diffusé des images de militaires britanniques s’excusant d’être entrés de manière illégale sur le territoire maritime de l’Iran.
Ces déclarations ont provoqué la colère du gouvernement anglais, qui affirme que les Iraniens font mentir les soldats sous la menace.
Les autorités iraniennes pourraient juger les militaires britanniques pour espionnage, car il est interdit de pénétrer sur le territoire d’un pays sans permission. Pour le moment, les prisonniers ont l’air d’être bien traités. Mais le gouvernement anglais commence à s’énerver et affirme que ses soldats rentreront vivants quoi qu’il arrive. Si l’Iran fait autrement, le pays risque d’être très mal vu par le reste du monde et d’aggraver sa situation actuelle, vis-à-vis du problème nucléaire.