D’où vient le mot « astronomie » ?

Le mot « astronomie » vient du grec « astronomia ». Ce terme désigne la science qui étudie la position, le mouvement et l’évolution des astres dans l’univers. Les peuples ont toujours été intrigués par les astres. Les Grecs, au VIe siècle av. J.-C., sont considérés comme les fondateurs de l’astronomie. Nicolas Copernic était astronome et mathématicien, mais aussi économiste, médecin et chanoine.

Que dit l’@ctu ?

En 1543, lorsque Nicolas Copernic affirme que le Soleil est au cœur de l’univers et que la Terre gravite autour de lui, il est pris pour un fou. Jusqu’alors, tout le monde pensait que c’était la Terre qui occupait le centre de l’univers. Il meurt à l’âge de 70 ans, dans l’anonymat.

Ce n’est qu’après sa mort que sa théorie de l’héliocentrisme a été découverte – et aussitôt condamnée – par l’Église catholique. Il faudra attendre 1750 pour que l’Église admette que la Terre n’est pas au centre de l’univers et qu’elle tourne autour du Soleil.

Depuis deux siècles, des chercheurs tentaient de retrouver et d’identifier les restes de Nicolas Copernic afin d’en savoir un peu plus sur la vie de cet homme, qui a révolutionné notre manière de concevoir l’univers.

En 2005, les archéologues découvrent un tas de squelettes sous la cathédrale de Frombork, dans laquelle Copernic avait officié. Ils parviennent à identifier des os pouvant appartenir à l’astronome. À partir de l’étude du crâne, des images virtuelles du visage sont reconstituées, et elles montrent une forte ressemblance avec les portraits de l’astronome. Mais cela ne permet pas d’affirmer avec certitude qu’il s’agit bien de Nicolas Copernic : seul un test ADN apporterait la preuve indéniable de son identité.

Finalement, l’astronome Göran Henriksson a l’idée d’aller chercher dans un livre datant de 1518 que Copernic aurait utilisé. Bingo ! Des cheveux sont retrouvés. Après comparaison avec l’ADN présent dans les os et les dents trouvés sous la cathédrale, il s’avère que le corps est bien celui de Nicolas Copernic.

Le 22 mai dernier, les restes du corps de Nicolas Copernic ont été inhumés dans la cathédrale de Frombork, en Pologne, à l’endroit même où l’astronome avait déjà été enterré il y a 467 ans.

Et toi, connaissais-tu la théorie de ce grand astronome ?

 

La question du jour :

Dans quel pays a été enterré Nicolas Copernic ?

1. Autriche

2. Pologne

3. Hongrie

 

Des infos et des sites intéressants sur Nicolas Copernic :

Un portrait de Nicolas Copernic

Pour en savoir plus sur la théorie de l’héliocentrisme

Coline Arbouet