Au Kenya, le pays dont est originaire le papa de Barack Obama, la nouvelle de l’élection présidentielle a été saluée par une explosion de joie, particulièrement à Kogelo, le village d’origine de la famille où le sénateur de l’Illinois est déjà une star depuis plusieurs années. La preuve : plusieurs bébés nés au village s’appellent Obama ! Au Kenya et dans toute l’Afrique, l’élection de ce nouveau président aux racines africaines apporte l’espoir d’une aide plus grande des États-Unis. De leur côté, les Européens ont également salué l’arrivée au pouvoir de ce nouvel homme d’État. Ils espèrent ainsi entretenir avec Barack Obama un meilleur dialogue qu’avec G. W. Bush. Car les relations avec les États-Unis, ces huit dernières années, ont alterné entre la collaboration et la « fâcherie ». Côté asiatique, le président chinois Hu Jintao n’a pas hésité mercredi à saluer l’élection de Barack Obama comme ouvrant la voie à une « nouvelle période de l’histoire ». Seule ombre au tableau : la Russie qui n’a pas manqué d’accuser son vieil adversaire d’être à l’origine de nombreux problèmes dans le monde.