Clara Rojas est l’ancienne collaboratrice de la franco-colombienne Ingrid Betancourt. Détenue depuis février 2002 par les Farc, elle devait être libérée ainsi que de son fils de trois ans Emmanuel et d’une femme politique Colombienne. Mais l’opération, menée par le président du Venezuela, Hugo Chavez, n’a pas eu lieu « pour des raisons de sécurité », d’après les Farc. Ils avaient pourtant donné leur accord pour libérer les trois otages et les hélicoptères n’attendaient plus qu’un lieu de rendez-vous pour les récupérer. Le rendez-vous n’est jamais arrivé et l’espoir de voir libérer les otages s’éloigne.
D’après le gouvernement colombien, les Farc n’auraient jamais eu réellement l’intention de libérer les otages. « Les Farc n’ont pas tenu la promesse de libérer les otages, car elles n’ont plus l’enfant » a déclaré le président Alvaro Uribe. Selon lui, le fils de Clara Rojas, Emmanuel, âgé de trois ans, ne serait plus aux mains des Farc et vivrait dans un foyer de la capitale colombienne depuis sa naissance. Des tests sont en cours afin d’identifier avec certitude ce petit garçon.

Tiphanie Truffaut