L’@ctu du jour

Revenons un peu sur l’origine de ce printemps arabe :
Tout commence en Tunisie (étoile rose sur la carte), un pays situé au nord de l’Afrique. Le 17 décembre 2010, Mohamed, un jeune marchand ambulant se suicide. Il est jeune, diplômé, mais ne parvient pas à trouver un travail qui lui permette de vivre correctement. Cet événement est le point de départ d’une révolution : de nombreux Tunisiens se reconnaissent dans Mohamed. Ils protestent dans les rues contre la vie chère et le chômage, et réclament un changement. Leur révolte mènera au départ du dictateur tunisien Ben Ali le 14 janvier.

• Retrouve notre article sur la révolution tunisienne en cliquant ICI.

• Retrouve notre article sur le départ de Ben Ali en cliquant ICI.

Quelques jours plus tard, c’est l’Égypte (étoile rose sur la carte) qui se révolte. Les motivations des Égyptiens sont les mêmes que celles des Tunisiens : ils réclament du travail et la baisse des prix des aliments. Hosni Moubarak, le dictateur à la tête de l’Égypte depuis trente ans quitte le pouvoir le 11 février.

• Retrouve notre article sur la révolution égyptienne en cliquant ICI.

• Retrouve notre article sur le départ d’Hosni Moubarak en cliquant ICI.

Comme les Tunisiens et les Égyptiens, les Libyens vivent, eux aussi, dans des conditions difficiles. Ils n’ont pas de travail et n’ont pas le droit de s’exprimer librement. Mais dans ce pays situé entre la Tunisie et l’Égypte, la situation s’aggrave de jour en jour. Le dictateur* Mouammar Kadhafi n’entend pas quitter le pouvoir. Il s’accroche au pays et réprime très violemment les manifestations. Près de 6 000 personnes auraient été tuées depuis le début de la révolte, juste parce qu’elles se sont opposées au gouvernement.

• Retrouve notre article sur la Libye en cliquant ICI.

Dès le mois de mars, des manifestations ont eu lieu presque tous les jours en Syrie. Mais les motivations des Syriens sont un peu différentes de celles des Egyptiens ou des Tunisiens. Le peuple réclame la suppression de la loi sur l’état d’urgence qui l’empêche de vivre librement et le départ du président Bachar el-Assad. Les manifestations sont violemment réprimées par le gouvernement : l’armée n’hésite pas à bombarder les villes et à tirer sur la foule. Plus de 1000 personnes ont été tuées depuis le début de la révolte syrienne.
• Retrouve notre article sur la Syrie en cliquant ICI.
• Retrouve notre article sur les origines de la révolte syrienne en cliquant ICI.
• Retrouve notre article sur les réfugiés syriens en cliquant ICI.
Le Yémen ou encore le Bahreïn (étoiles rouges sur la carte) sont aussi en pleine révolution, les manifestants réclament le départ de leur dirigeant autoritaire.
• Retrouve notre article sur les origines de la révolte au Yémen en cliquant ICI.
Enfin, d’autres pays arabes, l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie, le Soudan, l’Arabie saoudite, la Jordanie et l’Oman (étoiles orange sur la carte), manifestent aussi pour réclamer un changement.

Le mot du jour

Le printemps est la saison du réveil de la nature : les plantes se mettent à fleurir, et les animaux après avoir hiberné, qui hibernaient, sortent de leur tanière. L’expression « printemps arabe » est une image : elle sert à qualifier les révolutions qui ont lieu actuellement dans le monde arabe. C’est justement parce que ces révolutions ont pour but un « réveil », qu’on les compare au printemps. Les manifestants tunisiens, égyptiens et libyens souhaitent un changement, un renouveau.

La légende de la carte

Les étoiles roses : les pouvoirs qui ont été renversés.
Les étoiles rouges : les pays en crise où des affrontements violents ont lieu.
Les étoiles orange : les pays qui manifestent contre leur dirigeant.
 

Le dico du jour

Dictateur* : c’est un chef d’État qui dirige son pays par la force et la violence. Dans une dictature, les gens ne sont pas libres de s’exprimer et n’ont pas le droit de faire ce qu’ils veulent. Ils vivent dans la peur.
 

Le quiz du jour

1 – Comment surnomme-t-on les révolutions qui ont lieu actuellement dans le monde arabe ?

– L’hiver arabe
– L’automne arabe
– Le printemps arabe

2 – Quel est le premier pays du monde arabe à s’être révolté en décembre 2010 ?

– La Libye
– La Tunisie
– L’Égypte

3 – À la tête de Quel pays le dictateur Mouammar Kadhafi dirige-t-il est-il ?

– La Libye
– La Tunisie
– L’Égypte