L’@ctu du jour :

Depuis le mois de janvier, le peuple yéménite manifeste contre le pouvoir. Il réclame le départ de son président Ali Abdallah Saleh, qui est au pouvoir depuis près de 32 ans. Mais ce dernier refuse de céder la place et réprime violemment les manifestations.

Pourquoi cette révolte ?

Elle est liée aux conditions de vie de plus en plus difficiles du peuple yéménite. La nourriture de base (pain, huile, farine) est très chère, le travail manque et le gouvernement ne permet pas aux gens de s’exprimer librement. Du coup, le peuple  éprouve un sentiment d’impuissance, qui se transforme petit à petit en colère.

Le pacifisme du peuple yéménite contre les violences du président Saleh

La révolte du peuple yéménite est pacifique. Les manifestants se rassemblent sans créer d’incidents ou de bagarres. Ils ne veulent pas avoir recours à la violence. Mais le président  Ali Abdallah Saleh ne voit pas ces manifestations pacifiques d’un bon œil. Il réprime violemment les manifestations en ordonnant à l’armée de tirer sur la foule et de bombarder les villes.

Des « contre‑manifestations » sont organisées par le gouvernement

De plus, Saleh organise des « contre-manifestations » : il paye des gens pour manifester en sa faveur. Bien sûr, ces personnes font semblant. Mais le Yémen est l’un des pays arabes les plus pauvres, ce n’est donc pas difficile de trouver des gens qui acceptent de contre-manifester en échange d’une grosse somme d’argent. En agissant ainsi, il veut diviser son peuple.

Un attentat contre le président du Yémen

Mais ses manœuvres n’ont pas fonctionné. Le 3 juin, sa résidence a été bombardée et il a été grièvement blessé. Ali Abdallah Saleh a été transporté en urgence dans un pays voisin, l’Arabie Saoudite, pour y être soigné.

Le départ immédiat d’Ali Abdallah Saleh

Cet événement a provoqué la joie des Yéménites. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées pour exprimer leur bonheur. Mais la population craint le retour du président  et la reprise des violences.  Même si Ali Abdallah Saleh avait promis de quitter le pouvoir à la fin de l’année 2011, son peuple ne lui fait plus confiance.
Les Yéménites demandent son départ immédiat.
Clique ICI pour consulter note dossier sur le « Printemps arabe ».

Le mot du jour : pacifisme

Le mot « pacifisme » vient du latin « pax », qui signifie la paix et la tranquillité. Le pacifisme est une opinion politique partagée par tous ceux qui souhaitent la paix entre les peuples. Une personne pacifiste est contre le recours à la violence et préfère utiliser la parole pour résoudre les conflits.

Le quiz du jour :

Depuis combien d’années le président Ali Abdallah Saleh est-il au pouvoir ?
34 ans
32 ans
23 ans
Le Yémen est un pays situé :
En Arabie Saoudite
Au Moyen-Orient
En Europe
Depuis le début de la révolte, qui agit de façon pacifiste ?
Le peuple yéménite
L’armée yéménite
Le gouvernement

Les réponses du quiz de jeudi

Quelle énergie transforme l’eau en électricité ?
L’énergie hydraulique.
Qu’utilise-t-on pour transformer le vent en électricité ?
Des éoliennes.
Quelles sources d’énergie la géothermie utilise-t-elle ?
La chaleur provenant du centre de la Terre.